Russian Lady

Pierre-Alain Chambaz

La société, et non le collège, voilà le foyer de l’écrivain. Alors, pourquoi ne pas entendre ? En Europe continentale, les effets combinés de la baisse du prix du pétrole, de la dépréciation de la monnaie unique ont commencé à se diffuser. Une arme usée C’est le phénomène de la trappe de liquidités, véritable trou noir qui neutralise la politique monétaire traditionnelle. Passons donc à la seconde hypothèse, et voyons comment elle résoudrait le problème. Le cadre juridique existe et la sensibilité de l’opinion est de plus en plus forte. La concurrence est désormais exacerbée avec de nombreux prétendants mais, forcément, peu d’élus. Dans l’étude que nous avons entreprise, nous avons paré à ce danger en nous transportant immédiatement du mot « religion », et de tout ce qu’il embrasse en vertu d’une désarticulation peut-être artificielle des choses, à une certaine fonction de l’esprit qu’on peut observer directement sans s’occuper de la répartition du réel en concepts correspondant à des mots. Cette maxime, aussi bien que l’épigramme de Bernoulli, ne doivent être admises qu’avec des restrictions. Cette idée tient donc naturellement à la constitution de l’esprit humain, et la structure des langues en fournirait au besoin la preuve. Certaines n’existeront jamais si on ne donne pas les bons signaux. Mais la Banque centrale est à la manœuvre et a déjà abaissé par 2 fois ses taux directeurs depuis le début de l’année pour lui redonner un coup de fouet. Après bien des malheurs (déficits, fermeture partielle) l’immeuble revit, selon des modalités nouvelles mais à la grande satisfaction de ses occupants. Comment gérer ces flux de nouveaux noms et ne pas s’y perdre, au sens propre comme au figuré ? Or, le germe de l’idéalisme anglais est là. L’ascension graduelle de la religion vers des dieux dont la personnalité est de plus en plus marquée, qui entretiennent entre eux des rapports de mieux en mieux définis ou qui tendent à s’absorber dans une divinité unique, correspond au premier des deux grands progrès de l’humanité dans le sens de la civilisation. On conçoit que ces oscillations mentales aient leurs harmoniques sensorielles. Les effets physiologiques de l’hérédité, de tout temps attestés par l’histoire des peuples, des races, des familles, ont été à notre époque analysés par une science rigoureuse. Des jolies marques, sans doute, mais dont la notoriété demeure très locale. La voiture de demain fera le plein de capteurs embarqués qui généreront des milliers de données géolocalisées. Ces déchets sont représentés par le reste de l’animalité, et même par le monde végétal, du moins dans ce que ceux-ci ont de positif et de supérieur aux accidents de l’évolution. Afin de préserver le bien commun à l’échelle planétaire, il est nécessaire que les dirigeants mondiaux privilégient l’élaboration de solutions conjointes, de la manière la plus inclusive et la plus efficace possible – démarche qui ne saurait aboutir qu’au travers des différentes institutions internationales. Et le moins que l’on puisse dire est que, en dehors principalement de l’Italie, les cris de victoire raisonnent. Blanqui disait aux opprimés que s’ils ne se décidaient pas à agir, il y aurait pour eux de l’eau bénite d’abord, de la mitraille ensuite, de la misère toujours. Malgré l’ascendant mental de la plus grossière théologie, la conduite journalière de la vie active a toujours dû susciter, envers chaque ordre de phénomènes, une certaine ébauche des lois naturelles et des prévisions correspondantes, dans quelques cas particuliers, qui seulement semblaient alors secondaires ou exceptionnels : or, tels sont, en effet, les germes nécessaires de la positivité, qui devait longtemps rester empirique avant de pouvoir devenir rationnelle. Au lieu de cela, les dirigeants politiques africains pourraient avoir à faire diminuer les attentes, tout en travaillant à augmenter le taux de transformation structurelle et l’inclusion sociale. Le premier armateur chinois, particulièrement présent dans les vracs, se porte alors acquéreur de quatre Valemax, assortis d’un contrat d’affrètement de vingt-cinq ans par Vale. Mais, pour comprendre la nature de cette intuition, pour déterminer avec précision où l’intuition finit et où commence l’analyse, il faut revenir à ce qui a été dit plus haut de l’écoulement de la durée. Elle est frappante chez les encyclopédistes. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois  » Rien ne manque aux funérailles des riches, que des gens qui les regrettent ».

Articles récents

Archives

Pages