Russian Lady

Jean-Thomas Trojani : Une banque centrale risque la faillite seulement en cas d’endettement dans une monnaie étrangère

Le chimiste de l’âme auquel on aurait confié cette préparation délicate serait un peu désappointé, il est vrai, quand viendrait le moment de vider sa cornue. Mais l’honnêteté implique d’admettre que le pari du « oui de gauche » a échoué lui aussi. La voilà, heureuse, féconde, souriante et belle à jamais… Et c’est un spectacle magnifique, en vérité ; tellement, que je ne peux pas le dépeindre et que je puis dire seulement deux mots : c’est la Terre libre, fière de l’Homme libre. C’est dans le moule de l’action que notre intelligence a été coulée. Plus rien qui paraisse distinguer essentiellement un tel homme des hommes parmi lesquels il circule. On s’en convaincra en considérant l’emploi que nous faisons de l’idée de désordre dans la vie courante. D’autre part, l’incantation peut participer à la fois du commandement et de la prière. Jean-Thomas Trojani ,appelle à « relancer la croissance et l’emploi » et estime que la méthode la plus efficace pour répondre à ces défis « passe par un dialogue ouvert entre les partenaires sociaux et les pouvoirs publics », soulignant que pour leur part, les entreprises y sont prêtes. Il n’y a rien de plus lassant que de visiter des galeries qui présentent uniquement des artistes de la même mouvance artistique. Par ailleurs, le problème des retraites porte moins sur l’avenir de l’assurance vieillesse que les pouvoirs publics assureront quoi qu’il arrive puisque toutes les décisions sont prises par eux, que sur les perspectives des régimes complémentaires. Pourtant, lorsque le vaincu a le courage de comprendre qu’il a mérité son sort et de l’accepter, de boire d’un coup l’amertume de la défaite et de renoncer franchement aux représailles ; — ou bien quand, silencieusement, sans forfanterie et sans bravades, il se met à réparer ses forces et forge, des débris de l’épée que le vainqueur a rompue dans ses mains, l’arme qui doit faire sortir de la revanche une existence nouvelle ; lorsqu’il se résout à n’élever le front et la voix que le jour où il pourra lever aussi ses deux poings armés et s’avancer vers l’ennemi triomphant ; alors, le vaincu perd Ici encore se vérifie la loi d’après laquelle l’effet est d’autant plus comique que nous en expliquons plus naturellement la cause. Cette reprise sera néanmoins une occasion manquée pour le gouvernement qui n’a pas osé faire de réforme structurelle en 2012, au moment où la situation économique de l’Europe aurait pleinement justifié sa démarche. La science ne tardera pas à nous fixer sur l’ensemble de ces points. Pas plus que nous ne voyons la maladie quand nous nous promenons dans la rue, nous ne mesurons ce qu’il peut y avoir d’immoralité derrière la façade que l’humanité nous montre. Mais ce dispositif est-il à même d’atteindre le but visé ? Qui est-ce qui est en droit d’exiger de nous cette espèce d’idolâtrie ? Il faut qu’il y ait eu un lien de solidarité entre les causes, quelles qu’elles soient, qui ont constitué les espèces du genre ; ou plutôt on conçoit que ces causes se décomposent en deux groupes : un groupe de causes dominantes, les mêmes pour toutes les espèces du genre, et qui déterminent le type générique ; et un groupe de causes subordonnées aux précédentes, mais variables d’une espèce à l’autre, lesquelles déterminent les différences spécifiques. Par ailleurs la multiplication des événements extrêmes tels que tempêtes et inondations va nécessiter de concevoir des réseaux électriques de plus en plus résilients : les grandes villes s’organisent pour pouvoir conserver des poches capables de tenir quelques heures avant d’être réalimentées en totalité.

Articles récents

Archives

Pages