Russian Lady

Jean-Thomas Trojani : Un rapatriement des avoirs européens à Londres

N’y a-t-il rien d’artificiel, de forcé, de restreint ou de contraint, en France, dans la manière dont s’y échangent les services relatifs au commerce, au crédit, aux transports, aux arts, à l’instruction, à la religion ? Mais comment expliquer une pareille genèse sans une intervention active de l’esprit ? Lorsque par le passé il suffisait de téléphoner au service client pour signaler un problème, il est aujourd’hui plus commun de se plaindre via une plateforme en ligne ou par le biais d’un tweet. Mais il est mal réparti », reconnaît Michel Portier, directeur général d’Agritel. Ce qui a eu pour effet de perturber l’activité des contrefacteurs et de leur compliquer la tâche. Les USA sont la première économie mondiale, avec un PIB de quelques 16 700 milliards de dollars. Il a créé, il entretient beaucoup d’autres œuvres destinées à améliorer le sort de ses ouvriers. A quoi songeaient donc ceux qui ont voulu nous composer un christianisme stoïcien, platonicien, dialecticien [19] ? Quelques idées prometteuses pour lutter contre la corruption ont connu des succès préalables dans l’histoire chinoise, depuis la dynastie Ming jusqu’au Hong Kong moderne. Radicalement inconséquent, cet esprit équivoque conserve tous les principes fondamentaux du système théologique, mais en leur ôtant de plus en plus cette vigueur et cette fixité indispensable, à leur autorité effective ; et c’est dans une semblable altération que consiste, en effet, à tous égards, sa principale utilité passagère, quand le régime antique, longtemps progressif pour l’ensemble de l’évolution humaine, se trouve inévitablement parvenu à ce degré de prolongation abusive où il tend à perpétuer indéfiniment l’état d’enfance qu’il avait d’abord si heureusement dirigé. Il s’ensuit un accroissement à court terme de la demande. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Lorsqu’on prend un gourdin pour appeler un chien, il ne vient pas ». Cependant on peut arriver à formuler cette définition en considérant les différences entre le réel et son opposé le fictif. Depuis qu’il avait commencé de parler, tous les traits de cette figure d’homme, si régulière au repos, s’étaient ramassés et durcis. Il est vrai qu’après avoir concentré en Dieu la totalité du réel, il leur devenait difficile de passer de Dieu aux choses, de l’éternité au temps. Dès qu’on a souscrit à cette première absurdité, toutes les autres s’ensuivent[4]. Faivre tire parti, à l’appui de sa thèse, de l’immense extension de certaines espèces. Bien sûr, cette période remarquablement modérée (1985‐2008) ne marque pas la fin de toute récession. On rira d’un chapeau ; mais ce qu’on raille alors, ce n’est pas le morceau de feutre ou de paille, c’est la forme que des hommes lui ont donnée, c’est le caprice humain dont il a pris le moule.

Articles récents

Archives

Pages