Russian Lady

Jean-Thomas Trojani : Un impact du pétrole variable selon les économies

Il ne s’agit pas de créer une information officielle, mais il faut indiquer clairement sur quoi elle repose, et donner une forme de « notation » aux sources comme aux modes de calcul. Le rêve, ce serait que l’on regarde les paris prodigieux de l’industrie automobile : tenez, Ford tiendra l’un des stands du Cebit, le plus grand Salon du monde pour les technologies de l’information. Dans la diversité de ses écrits, Schumpeter a pu présenter les très grandes entreprises à la fois comme des modèles d’organisation et des vecteurs de grandes innovations, mais aussi comme les annonciatrices de la fin de l’entrepreneuriat et du capitalisme… Souhaitons que le succès des grandes entreprises françaises ne présage pas le déclin inexorable des plus petites. Selon un rapport de l’Institut Bertelsmann (Policy Performance and Governance Capacities in the OECD and EU, avril 2014) qui tente de mesurer la capacité de l’exécutif de mener des réformes, les pays du premier groupe se classent tous parmi les premiers (les quatre premières places sont occupées par les pays scandinaves, l’Allemagne est 8eme), alors que les pays du second groupe sont mal classés (Espagne 22eme, France 27eme, Italie 29eme, Grèce 38eme sur 41, etc.). Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois  » Le riche exagère encore plus sa bonne volonté que le pauvre sa misère ». Le bitcoin peut donc vite prendre racine en Inde. Allez jusqu’au bout. Il y aurait là, selon lui, une mémoire purement visuelle. — Au contraire, si l’état cérébral n’engendrait aucunement notre perception de l’objet présent mais la continuait simplement, il pourra encore prolonger et encore faire aboutir le souvenir que nous en évoquons, mais non pas le faire naître. Quand le chien accueille son maître par des aboiements joyeux et des caresses, il le reconnaît, sans aucun doute ; mais cette reconnaissance implique-t-elle l’évo­cation d’une image passée et le rapprochement de cette image avec la percep­tion présente ? Ils ne traitent plus le Temps comme un intrus, perturbateur de l’éternité ; mais volon­tiers ils le réduiraient à une simple apparence. Certaines s’y résolvent très bien et, comme l’écrivait Lacan, « font l’homme ». Elles ne résolvent pas tout, entraînent plein de conséquences inattendues (souvent désagréables) et n’entraînent pas la disparition des conflits et des injustices. Compte-tenu de la lourdeur des chantiers institutionnels engagés et des dernières déclarations officielles, il faut en effet s’attendre à d’autres restructurations d’entreprises d’État, fusions de ministère, créations de nouvelles institutions de coordination – à l’instar du Comité de sécurité nationale ou du groupe central dirigeant pour l’avancement des réformes, annoncés il y a deux semaines – ou simplifications des procédures administratives, dont pourraient bénéficier certains investisseurs étrangers dans des secteurs non-stratégiques aux yeux de Pékin. Dans le souci d’une meilleure productivité des négociations internationales, l’Oxford Martin Commission préconise la création de coalitions d’États motivés, auxquels se joindraient d’autres acteurs tels que municipalités et entreprises. Au fond, la récompense, telle qu’elle existait et existe encore aujourd’hui dans les sociétés non démocratiques, constituait toujours un privilège. Et le scepticisme n’a-t-il pas progressé dans nos armées ? Sans doute la science commence par assigner à cette mobilité un support. La force morale d’où part la résistance, et au besoin la vengeance, s’incarnerait donc dans une personne. Le problème, c’est que le coût du renforcement de la sécurité sera certainement supporté par les utilisateurs via une hausse des frais de transfert, ce qui pourrait réduire automatiquement l’attrait pour cette technologie.

Articles récents

Archives

Pages