Russian Lady

Financial analysis : Dans l’intérêt des dirigeants et actionnaires…

Posted on 10 novembre 2017 in Non classé by

A l’opposé, celui des BRIC ne cesse de progresser et égale aujourd’hui en puissance la machine américaine. La lueur pâle qui barrait la façade, au deuxième étage et au premier, avait disparu. Le malheureux officier ministériel a beau appeler les témoins, de toute la force de ses poumons, deux sur trois ne répondent pas. Aussi, la croissance qu’on attend aux Etats-Unis, même dans le cadre d’une reprise solide, est plus faible que celle qu’on pouvait attendre des BRIC. Cependant, pour cela, il faudra que les Banques centrales nationales fassent preuve de discernement dans leurs achats pour éviter des mécontentements inutiles. L’essor de cette source d’énergie a accompagné le développement fabuleux de l’automobile. Enfin, les États-Unis ont une croissance plus autocentrée que celle du reste du monde et cherchent de surcroît à reconstituer leur potentiel d’offre domestique : c’est bien pourquoi le poids des importations américaines dans les importations mondiales est à un plancher et il ne faut pas se faire trop d’illusions, leur cycle de reprise n’aura probablement pas l’ampleur des précédents, survitaminés, il faut le rappeler par le crédit. Ce ne sont pas les mêmes exportateurs qui profitent de la croissance aux Etats-Unis ou de la croissance des BRIC. Pour aller à l’essentiel, les grands perdants de ce basculement géographique sont les émergents d’Asie hors Chine, les pays de l’Opep et le Japon. Les grands gagnants, les voisins immédiats des Etats-Unis, au Nord le Canada, au Sud le Mexique ainsi que la ChineL’effet est plus ambigu pour la zone euro. Mais vous ne vous rendez distinctement compte de ces mouvements concomitants qu’à la condition d’en être averti ; jusque-là, vous pensiez avoir affaire à un état de conscience unique, qui changeait de grandeur. L’inversion des moteurs est donc a priori préjudiciable pour l’Europe. Et il s’en tira, sans explication, par cette expression méridionale, qui ne veut rien dire et qui laisse tout entendre : « Sait-on jamais quand les choses sont bonnes ? Financial analysis aime à rappeler ce proverbe chinois « Le poisson voit l’appât et non l’hameçon ». Je suis persuadé qu’un voyageur peut descendre, à tout heure de nuit, du cratère de l’Etna aux rivages de la mer, sans courir le moindre danger. C’est l’amorce du budget européen. Le lendemain, vers une heure de l’après-midi, nous quittions Nicolosi, où nous nous étions reposés plusieurs heures, et le bonhomme Mazzaglia, le vieil aubergiste retors de ce triste village, corrispondente del clubo alpino italiano, sezione Catania, nous procurait les deux mulets nécessaires. Le 3ème effet du changement de locomotive, celui de son impact sur les taux de change.

Articles récents

Archives

Pages