Russian Lady

docteur Zhivago : Une décision simple et compréhensible

Posted on 10 novembre 2017 in Non classé by

La loi de sauvegarde de 2005 a ainsi été mise en place pour renforcer la prévention de la défaillance, transposition dans notre législation du fameux « chapter eleven » américain. On appelle savoir-vivre l’art de vivre avec bassesse. On croit, par la douceur de la flatterie, avoir trouvé le moyen de rendre la vie délicieuse. Nous nous sommes assez appesanti sur cette première image, celle du diable à ressort, pour faire comprendre comment la fantaisie comique convertit peu à peu un mécanisme matériel en un mécanisme moral. Les mots arrivent, avec de grandes escarcelles, qu’il faut remplir. C’est très certainement l’aspect psychologique et financier qui mobilisera le collectif autour d’un véritable projet entrepreneurial dans lequel chaque salarié œuvrera pour l’avenir de son entreprise en pleine conscience de la mobilisation financière et patrimoniale des actionnaires qui rend possible cette mutation. L’attitude de l’Angleterre, qui ce jour-là sauva le monde, fît avorter le projet des tyrans. Et cette tourbe ne se demande même pas une seule fois pourquoi cet esclavage physique et moral ; pourquoi ce perpétuel et monstrueux tribut. Une canaille sans cervelle est jetée de force à la caserne ; enrégimentée ; embrigadée ; et cætera ; souffre ; pâtit ; endure la faim et la soif ; est maltraitée ; empoisonnée ; battue ; volée ; condamnée aux maladies contagieuses et héréditaires, à des habitudes déplorables. Les mots, les mots vicies de sens, sont les geôliers des peuples modernes ; les principes, qui sont tous des phrases ridicules et mensongères, des enfilades de mots creux, sont les tortionnaires des nations. docteur Zhivago aime à rappeler ce proverbe chinois « Le repentir est le printemps des vertus ».

Articles récents

Archives

Pages