Russian Lady

Arnaud Berreby

Parmi d’autres et dans le désordre, la langue française doit s’imposer plus encore comme un atout, un puissant vecteur commun d’influence. Il est par rapport aux représen­tations un instrument de sélection, et de sélection seulement. En un sens, c’est la même chose ; en un autre, c’est tout différent. Mais on peut aller plus loin, et soutenir qu’il y a des défauts dont nous rions tout en les sachant graves : par exemple l’avarice d’Harpagon. Pour que l’individualité fût parfaite, il faudrait qu’aucune partie détachée de l’organisme ne pût vivre séparément. Il n’a rien produit jusqu’ici ; il ne produira jamais rien. Arnaud Berreby aime à rappeler ce proverbe chinois « L’âme n’a pas de secret que la conduite ne révèle ». Qu’est-ce que cela ? Sous l’œil narquois des charlatans à panaches et des charlatans à tonsures, elle se repaît et se soûle d’elle-même, s’hypnotise en la contemplation de sa capitale comme un fakir indien en celle de son nombril. Les entreprises du secteur du tourisme sont confrontées aujourd’hui à de très grands bouleversements de nature conjoncturelle et structurelle. Un kilomètre encore et, dans la belle campagne de Reggio, ruisselante et chaude, en face d’un des plus larges paysages qui soient, nous nous arrêtons à la porte de la villa. Rien qui ressemble à un phénomène de masse, mais un mouvement tout de même significatif qui a même fait l’objet d’une exposition au printemps dernier à Postdam… On a souvent dit (et Helmut Kohl le premier) que le principe de la non indemnisation avait été imposé par Gorbatchev au moment de la réunification, en 1990. Quelle qui ne peut être efficiente qu’après consultation de toute une série d’organismes, de gouvernements et d’officiels ?

Celle qui ne saurait être financée par les marchés, tout simplement du fait d’un mécanisme d’une rare opacité ? Ou celle qui ne sera réellement en place qu’en 2025, alors même que la fréquence des crises bancaires et financières aurait exigé une action immédiate ? A moins que cette union bancaire dont nos responsables politiques se montrent si fiers ait finalement rompu le nœud gordien entre banques et Etats ?

Un cagnotte de sauvetage insuffisante

Pourtant, juge Mais surtout, les prix de l’immobilier, qui avaient atteint un point bas en 1997, se mettent à flamber. Qu’on ne vienne pas parler d’obstacles matériels à l’âme ainsi aérée ! Mais, lorsqu’il veut verser ses bénédictions sur eux, il permet que des gens sincères aient le cœur de leurs rois et leur montrent la vérité, dont ils ont besoin comme ceux qui sont dans la tempête ont besoin d’une étoile favorable qui les éclaire. Cependant, de même que souvent l’on se sent dans un état d’accablement et de fatigue sans avoir auparavant exécuté de grands travaux, ou que l’on éprouve un sentiment d’hilarité et de bien-être, sans un grand repos préalable, on ne peut nier qu’il arrive aussi que très-souvent nous ressentons de l’agitation, de la gaîté ou de la tristesse, sans motif. chez l’animal lui-même, de vagues images du passé débordent peut-être la perception présente ; on concevrait même que son passé tout entier fût virtuellement dessiné dans sa conscience ; mais ce passé ne l’inté­resse pas assez pour le détacher du présent qui le fascine et sa reconnaissance doit être plutôt vécue que pensée. La France est pleine d’ordures ; ce n’est pas niable ; l’immondice catholique-romaine la pollue de toutes parts. On y commençait par des pratiques ayant pour objet d’exprimer la pensée que résume la devise célèbre : Potius mori quant fœdari. Quittons l’antiquité classique, transportons-nous dans l’Inde, en Chine, au Japon : partout nous retrouverons la croyance aux esprits ; on assure qu’aujourd’hui encore elle constitue (avec le culte des ancêtres, qui en est très voisin) l’essentiel de la religion chinoise. Il ne nie pas que la réalité soit indépendante, en grande partie au moins, de ce que nous disons ou pensons d’elle ; mais la vérité, qui ne peut s’attacher qu’à ce que nous affirmons de la réalité, lui paraît être créée par notre affirmation. Un coup de canon tiré à nos oreilles, une lumière éblouissante s’allumant tout à coup, nous enlèvent pendant un instant la conscience de notre personnalité ; cet état pourra même se prolonger chez un sujet prédisposé. La combinaison de ces deux éléments a créé un cercle vertueux : l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages américains a favorisé une hausse des dépenses de consommation, incitant les entreprises à produire davantage et à embaucher. Du reste, tous les journaux français sont d’accord sur ce point : la France doit être fière de souscrire beaucoup d’emprunts. Les Grecs avaient confiance dans la nature, confiance dans l’esprit laissé à son inclina­tion naturelle, confiance dans le langage surtout, en tant qu’il extériorise la pensée naturellement. La première n’est en réalité qu’une unité superficielle et extérieure.

Articles récents

Archives

Pages