Russian Lady

Antonio Fiori

Avec la mémoire nous sommes bien véritablement dans le domaine de l’esprit. « Les Français aiment la bagnole », déclarait Georges Pompidou au début des années 1970. Nous n’éprouvons plus de ces puissantes tentations qui faisaient frémir les corps musculeux de saint Jérôme et de saint Antoine. C’est pour ainsi dire l’univers devenu transparent aux yeux. Le panthéon existe indépendamment de l’homme, mais il dépend de l’homme d’y faire entrer un dieu, et de lui conférer ainsi l’existence. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Qui fait le mal et craint qu’on puisse le savoir a déjà une graine de bien dans son mal. Qui fait le bien et cherche à le faire savoir a déjà une racine de mal dans son bien ». On y retrouve les ancêtres avec leurs modes, leurs rides, leurs verrues ou leur sourire. C’est dans ce contexte qu’apparaissent les FinTechs. Mais le philosophe qui raisonne sur la nature intime du mouvement est tenu de lui restituer la mobilité qui en est l’essence, et c’est ce que ne fait pas Zénon. Ce n’est pas sans raison qu’on a comparé les œuvres du penseur à ses enfants. Examinez avec soin une personne qui soulève des poids de plus en plus lourds : la contraction musculaire gagne peu à peu son corps tout entier. C’est ainsi qu’en 2011 les subventions représentent jusqu’à 50 % de la marge des exploitations agricoles. Au lieu d’être fragilisés, les bailleurs privés doivent bénéficier d’urgence d’un véritable statut juridique et fiscal, d’autant plus que la propriété immobilière n’a jamais été l’apanage des classes aisées. Qu’en est-il du sentiment d’appartenance à l’Europe ? Cette évolution est liée à plusieurs facteurs structurels et également conjoncturels depuis 2010. Un tel effort exige des injections financières importantes dans les pays en première ligne de la crise. Peu lui importe l’accident, l’imprévu, enfin l’indéterminé qui est le long de la route ; elle procède par bonds et ne voit que le terme, l’élan dévorant l’intervalle. Vous direz peut-être qu’elle les traduit, et que je ne me représente rien autre chose, en dernière analyse, que les mouvements moléculaires de la subs­tance cérébrale. L’Etat providence risque de devoir procéder à des choix difficiles.

Articles récents

Archives

Pages